En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

Fréquences Langues



Oreille électronique


L’Oreille Électronique révolutionne l’apprentissage des langues étrangères L’Oreille Électronique fonctionne comme une oreille humaine. Grâce à un système de deux canaux dotés de filtres commandés par une bascule électronique, les stagiaires passent d’une audition non accommodée (oreille en repos, muscles de l’oreille moyenne détendus) à une audition parfaitement contrôlée dans tous ses paramètres (oreille en travail, muscles de l’oreille moyenne en tension). Ce va-et-vient de tension et de repos s’effectue tout au long du stage, en séance d’entraînement à la perception sonore ainsi qu’en cours.

La technologie, toujours au service du savoir

Fidèle à la découverte d’Alfred Tomatis, l’Oreille Électronique joue aujourd’hui un rôle essentiel dans le processus pédagogique de Fréquences Langues.
L’Oreille Électronique crée un conditionnement audio-vocal déterminant une manière d’entendre typique d’une langue et entraînant le geste vocal correspondant.
Il s’ensuit un apprentissage rapide et efficace en réactivant la stratégie d’apprentissage naturel. L’Oreille Électronique associe un déconditionnement préalable de l’appareil auditif à un reconditionnement effectué suivant des paramètres déterminés correspondant aux spécificités de la langue cible. Ceci permet le développement d'une posture d'écoute adaptée à la langue cible.

Découvrez l'effet Tomatis au cœur de l'oreille humaine

Un appareil de gymnastique auditive

S’ouvrir au langage, c’est d’abord se brancher sur les longueurs d’ondes de ce langage. D’autre part, chaque langue possède un temps moyen d’émission de syllabe : 0,15 seconde pour le français, 0,20 pour l’anglais… Par un jeu de filtres et de bascules, l’Oreille Électronique va imposer progressivement une ouverture diaphragmatique auditive calibrée sur la bande de fréquences et le temps de latence spécifique à la langue enseignée. Cet entraînement à la perception auditive va automatiquement entraîner une modification des paramètres de phonation : rythme, timbre, intensité, mélodie…

Encore plus efficace qu’un séjour à l’étranger

Plongé dans l’ambiance sonore du pays d’origine, le sujet en apprendra d’autant plus facilement la langue.
Mais verra-t-on pour autant un Français transporté à Londres prendre instantanément et garder définitivement l’accent anglais ? Pas sûr.

Ce sera rapidement le cas avec l’emploi de l’Oreille Électronique, et ceci tout en restant en France.
L’expérience le prouve, la stimulation auditive entretenue pendant un temps déterminé modifie, par phénomène de rémanence, la posture d’auto-écoute du sujet, et par voie de conséquence, sa phonation. Grâce à l’écoute d’une langue sous Oreille Électronique on parvient à intégrer définitivement des éléments phonétiques de celle-ci.
Pour un sujet disposant d’une audition normale, environ 30 heures d’entraînement à la perception sonore (S.T.E.P.S.) sous Oreille Électronique suffisent pour acquérir définitivement les réflexes audio-vocaux de la nouvelle langue.

Un entraînement qu'il est également possible de poursuivre hors des murs de Fréquences Langues grâce au casque à conduction osseuse Pronounce ou à TalksUp,
véritable mini Oreille Électronique particulièrement adaptée aux stages sur site.

Cette aisance à bien entendre et prononcer correctement entraîne également une amélioration de la mémoire auditive, qualité indispensable à l’étude d’une langue.
Sous Oreille Électronique, l’inhibition liée à la peur de mal prononcer disparaît. Certains ont le don des langues.
Nous pouvons tous acquérir le don d’entendre et de parler des langues étrangères.